Myth Cloth

Les Saint Cloth Myth (appelées plus couramment Myth Cloth) sont une ligne de figurines de collections (ainsi que leurs accessoires) basées sur le manga Saint Seiya et son anime (connu en France sous le nom Les Chevaliers du Zodiaque).

Les figurines reprennent les personnages du manga et leurs célèbres armures.

Historique

Bandai Japon sort entre 1986 (date des premières éditions du manga) et 1988 des figurines de collections Saint Seiya destinées aux enfants. Appelées aujourd’hui « vintage », ces figurines sont les ancêtres des Myth Cloth.

Les Myth Cloth sont produites par l’entreprise Tamashii (un fabricant japonais spécialisé dans les figurines) depuis 2003 pour célébrer le lancement des OAV de la partie Sanctuaire du cycle Hadès. À l’origine, destinées aux marchés japonais et hongkongais, ces figurines sont distribuées dans le monde entier. En France, elles sont disponibles depuis début 2005, par l’intermédiaire de Bandai France — jusqu’à fin mars 2012 — et par Cosmic Group depuis le . Ces derniers vendent les Myth Cloth dans le package japonais originel sans le sticker de la Toei Animation, avec un autocollant sur le fond de la boite portant les mentions légales (nom de l’importateur, restriction d’âges, etc.) en français et en italien.

Les caractéristiques principales de cette série, par comparaison aux anciens modèles de figurines produites dans les années 1980, sont :

  • une plus grande taille (environ 15 cm, contre une dizaine de cm pour les modèles « vintages ») ;
  • la richesse des détails ;
  • une meilleure conception des pièces d’armures et de leur agencement ;
  • pour les modèles les plus récents, une bonne modélisation du visage et de la chevelure (raison pour laquelle les premiers modèles sortis bénéficient de bustes correctifs appelés « Appendix », voir plus bas).

Les armures arborent un design mixte (entre l’anime et le manga) et il n’est pas rare que certaines boites contiennent des pièces additionnelles, pour se rapprocher plus de l’un ou l’autre support (bien qu’à l’origine, les Myth Cloth soient censées être des figurines tirées de l’animé). Le succès de ces figurines pousse Bandai à arrêter son autre gamme de figurines tirée de l’univers Saint Seiya : les Saint Cloth Series (souvent nommées : les Vintages).

Au Japon, le fabricant des Myth Cloth vise un public âgé de 15 ans (et plus). Bandai France, quant-à elle, les destinait aux enfants de 8 ans (et plus).

Afin de répondre aux normes européennes, certaines figurines ont dû être modifiées. La première armure à subir des modifications est celle de Siegfried de Dubhe (guerrier divin d’Asgard), sortie en 2006, car elle possédait des parties jugées trop pointues.

Lors de la commercialisation en 2008 de la figurine de Io de Scylla (général Marinas de Poséidon), Bandai France change de stratégie et classe ces produits comme des figurines de collection destinées aux adultes ou aux enfants de 15 ans (et plus), classement conservé par le distributeur actuel. Elles ne sont donc plus modifiées et respectent en tous points les figurines vendues en Asie. Seuls des autocollants en français, situés sur la face avant et le dessous de la boite, marquent une différence. À noter la disparition de la notice de montage en français et du logo CE.

À la suite de leur succès commercial, les Myth Cloth sont également distribuées en Italie, en Espagne, au Brésil, au Mexique et aux États-Unis.

Production

À l’origine, seuls les cinq Chevaliers de Bronze principaux, dans leur seconde armure (appelées v2), étaient prévus mais, devant le succès rencontré par les premiers modèles, la série a vite été étendue pour inclure les douze Chevaliers d’Or. Suivent les Chevaliers de Bronze secondaires, ainsi que les versions finales (appelées v3) des cinq principaux Chevaliers de Bronze, les trois Juges des Enfers, un Chevalier d’Argent et des Myth Cloth dites « Premium ».

La production continue avec les Guerriers Divins d’Asgard, qui contiennent des pastilles-support pour les saphirs d’Odin à emboiter dans les socles spéciaux vendus à part ; puis arrivent les Généraux des Mers, protecteurs de Poséidon. Les Chevaliers d’Or renégats, ressuscités par Hadès, sont également produits.

Fin 2007, quelques années après la sortie des cinq principaux Chevaliers de Bronze dans la deuxième version de leurs armures, Bandai produit une nouvelle version de ces personnages dans une mallette, accompagnés de cinq socles bleus exclusifs. La seule modification apportée concerne leurs couleurs, plus fidèles à l’animé.

À ces figurines s’ajoutent des bustes nommés « Appendix ». Ces figurines incluent des pièces interchangeables pour les Myth Cloth déjà existantes. Une seconde série Appendix, nommée Casual Cloth, contient les personnages en tenue civile accompagnés de boite de Pandore. En 2011, Bandai lance deux nouvelles gammes : les Myth Cloth EX et les Crown Cloth, enterrant officieusement la gamme Appendix dont les coûts de revient étaient en nette augmentation.

En série classique (années 1980) de Saint Seiya elles ont été produites plus de cent personnages dans la version “Myth Cloth”, “Myth Cloth EX”, etc. En 2017, la production de certains personnages de la suite canonique Saint Seiya Next Dimension a commencé

Share Button